Il concerne UNIQUEMENT la résidence principale du propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gracieux – que vous soyez imposable ou non !